5 clés pour réussir votre campagne E-mailing

Très prisé par les entreprises en quête de développement, l’e-mailing se veut un levier majeur de la stratégie marketing, permettant de répondre efficacement à des objectifs commerciaux variés et complémentaires : ( Newsletters, Annonces de soldes, Promotions, Prospection …).

Ainsi, qu’il s’agisse de vente immédiate ou massive, de création d’engagement, d’acquisition de nouveaux clients ou encore de développement de la notoriété, l’e-mailing demeure un outil très plébiscité pour augmenter la visibilité sur internet.

L’emailing est un outil marketing qui regorge d’avantages, dont les plus incontournables sont :

  • Des Coûts réduits : L’e-mailing est une solution très abordable comparé aux autres outils marketing, de par son faible coût sur toute la démarche, que ça soit à la conception, à la réalisation ou à l’envoi.
  • Des retours réactifs et élevés : Le taux de retour de l’e-mailing est particulièrement élevé, du moment qu’il offre au consommateur la possibilité de répondre directement et accéder à l’ensemble des informations en quelques clics.
  • Une data exploitable : L’entreprise peut utiliser à bon escient les informations recueillies à travers les campagnes d’e-mailing, concernant le taux de lecture, le nombre de clics, le taux de conversion,… afin qu’elle puisse évaluer sa performance et réajuster sa stratégie si elle s’avère peu efficace.

Or, Afin d’obtenir des résultats concluants, il ne suffit pas de se lancer la tête la première, encore faut-il adopter les bons réflexes. Dans l’article qui suit, on a concocté pour vous une liste de 5 astuces garantes de la réussite de vos campagnes e-mailing.

I- Choisissez bien l’objet de votre mail !

La conception de l’objet est une étape basique dans chaque campagne d’e-mailing.

L’objet est perçu comme étant un « teaser » du mail, vu que c’est l’élément qui est visible en premier dans la boîte de réception du lecteur. De ce fait, il doit être réfléchi et choisi minutieusement, afin de remplir certains critères qui assurent sa pertinence.

La fonction principale de l’objet est d’accrocher l’attention du lecteur, de manière à annoncer le contenu d’une façon concise et intrigante, permettant de se renseigner sur le contenu tout en donnant envie au récepteur d’ouvrir le mail et à en savoir davantage.

Pour ce faire, l’objet doit être court et précis, ne dépassant pas 30 caractères, et idéalement, contenant des verbes qui suscitent l’action comme : Venez, Essayez, Découvrez….

Pensez également à le personnaliser en mentionnant le nom et prénom de votre destinataire.

Par ailleurs, le caractère rassurant sur la provenance du message ne doit pas être négligé.

L’objet doit montrer qu’il ne s’agit pas d’un spam, évitez donc d’utiliser les « spam words » tels que : (Gratuit, urgent, Promotion, Offre spéciale…), les termes en majuscule, ainsi que les caractères spéciaux répétés comme : ( ??, !!!, %% ), qui risquent d’être perçus comme trop commerciaux, quitte à placer directement le mail en spam.

II- Gérez votre base de contacts !

Ce sont bien souvent les détails qui font la différence entre un bon e-mailing…et un e-mailing rentable.

Une base de contact est un élément fondamental pour chaque campagne d’e-mailing. Cependant, les bases de contacts contiennent très souvent des adresses inactives ou invalides, dans ce cas, le souci réside non seulement dans le fait que ces adresses peuvent amoindrir les chances de réactivité et par conséquent de retour sur investissement, mais aussi dans le fait que l’expéditeur risque d’être blacklisté ou étiqueté « spammeur ». Pire encore, une mise en blacklist suite au retour des mails non délivrés, peut handicaper de façon permanente le processus d’e-mailing, quels que soient les efforts fournis pour l’améliorer par la suite.

Tout l’enjeu sera donc d’anticiper le risque et prendre les mesures nécessaires pour identifier les adresses invalides ou inactives afin de mieux les traiter. EMAILS CHECKER est une solution performante, simple et rapide, conçue spécialement pour vous faciliter cette tâche. Vous pouvez désormais gérer vos mailings, évaluer la qualité de votre base de contacts et booster votre performance.

III- Segmentez et personnalisez !

« La bonne communication, à la bonne personne, au bon moment », tel est la clef de voûte de toute campagne réussie.

En effet, Une segmentation précise de votre liste de contacts vous permettra d’optimiser votre performance, en créant des groupes et des segments différents en fonction des critères comme l’âge, la civilité ou le comportement d’achat.

Dans ce sens, les personnes qui recevront vos mails doivent absolument être intéressées par le contenu ou l’offre mise en avant, pour cela, il est important de personnaliser votre message. L’idée est de s’adresser à chaque client, ou segment, comme si l’email avait été conçu pour lui seul.

Ainsi, La personnalisation du message peut se faire de plusieurs façons : modifier le contenu du message, changer l’objet, la formule de politesse, mentionner le nom du destinataire, … Ces formes de personnalisation, bien qu’elles soient différentes, convergent toutes vers le même but, étant de créer un lien de proximité avec le client, afin d’amplifier efficacement la pression marketing de votre campagne e-mailing.

IV- Adoptez le responsive design !

Les temps ont changé, l’explosion des nouvelles technologies a engendré un changement notable du comportement des individus. Une multitude de supports de lecture différents est utilisée aujourd’hui : PC, tablette, smartphone, TV connectée…

Une grande partie de la population mondiale, appartenant principalement aux générations Y et Z, penche plus vers l’utilisation des smartphones et tablettes. Ainsi, de plus en plus d’emails sont lus sur ces supports. Ce qui met les annonceurs dans l’obligation d’adapter leurs campagnes e-mailing aux différents supports digitaux, afin d’éviter les problèmes de lecture : c’est ce qu’on appelle « le responsive design ».

Cette nouvelle tendance réinvente l’expérience de lecture et répond à la multi-compatibilité des supports. Il s’agit d’une technique qui permet d’ajuster le contenu du message d’e-mailing à la taille et à la résolution de l’écran du destinataire et ce, quel que soit le terminal web utilisé : Smartphone, tablette, mobile ou autre.

L’utilisateur peut ainsi consulter et lire le message sur différents appareils, avec le même confort visuel, et sans avoir recours au scrolling ou au zoom.

V- Mettez des Call-To-Action !

Le Call-to-action ou l’appel à l’action en français, est une pratique utilisée sur internet, s’inscrivant dans une stratégie d’inbound marketing dont l’objectif est de transformer les visiteurs en prospects, en les incitant à entreprendre une action précise recherchée par l’annonceur, notamment : Inscription, ajout au panier, prise de contact, demande d’essai gratuit, …

Il s’agit plus précisément d’un lien hypertexte, d’un bouton, d’une image, ou généralement de tout élément graphique placé sur un site internet (ou une application) invitant l’internaute à cliquer, afin qu’il soit redirigé vers une « landing page » (Page d’atterrissage) qui est dédiée entièrement à l’offre en question.

Par ailleurs, Il existe plusieurs types de CTA, allant du texte simple au bouton illustré, en passant par le texte-image, chacun répondant à un objectif précis en fonction de la nature de l’offre. Ci-après quelques exemples de CTA :

Ci-après quelques exemples de CTA (Call To Action):

Post by

Comments are closed.